laaa création prends ses quartiers à Nantes

Têtes créatives
Jeunes pousses

La galette Saint-Michel en mode nomade

Les travaux de LISAA

Après le succès des visuels réalisés par les étudiants de l’Institut supérieur des arts appliqués de Nantes pour les 100 ans de ses galettes en 2005, Saint-Michel a renouvelé l’expérience de partenariat avec la promo de l’année 2011-2012. Objectif : faire plancher les premières années en BTS design d’espace sur un pop-up store. Aller vers le consommateur, avec une boutique tout terrain, dotée de trois espaces : vente, dégustation, stockage. Parmi les projets finalement retenus, ceux de Gaëlle Valin et Julia Valette.

La parole aux lauréates…

Gaëlle Valin

J’ai proposé un système de trois parallépipèdes reliés par un système flexible de tiges en bambou sur des rails. Chaque cube est formé d’un assemblage de panneaux de bois modulables, et les parois de bambou permet à la fois de créer des espaces ajourés entre les modules et de les installer sur différentes hauteurs si le terrain est en pente. J’ai choisi le bois, un matériau naturel, avec des sérigraphies. J’ai par exemple retravaillé des images de galettes ou celle d’un couple des années 60 pour rappeler l’univers de la marque.

Julia Valette

L’espace que j’ai imaginé se déploie grâce à de multiples sections que l’on peut descendre avec des poulies et des cordages, écho à l’univers de la plage puisque les galettes Saint-Michel sont nées à Saint-Michel-Chef-Chef. Cela permet une modularité totale des espaces, qui peuvent s’ouvrir et se fermer selon le temps et le nombre de personnes accueillies. J’ai prêté attention à l’utilisation de matériaux bruts et durables. Le sol que je propose, par exemple, est un tapis de blé fixé par une résine bio.

… et à Stéphane Brunerie, responsable marketing de Saint-Michel

J’ai vraiment été bluffé par le professionnalisme de ces étudiants. Ils ont fait le choix de parti-pris assez forts qu’ils ont su défendre avec beaucoup de maturité dans l’argumentation. Ce nouveau partenariat est un succès et je suis très motivé pour renouveler l’expérience.

Partagez cet article